Désert des Agriates

« Un désert où la nature est reine », voilà comment cette perle de la Corse se définit. En effet, le paysage un peu pêle-mêle du Désert des Agriates intrigue les voyageurs les plus curieux. Ses escarpements rocheux et ses montagnes de craie sont magnifiquement contrastés par ses plages paradisiaques ainsi que sa végétation méditerranéenne époustouflante. Les touristes se pressent surtout pour profiter de ses plages qui sont réputées être les plus belles de toute la Haute-Corse et de l’île de beauté. Le Désert des Agriates est une destination qui se découvre de milles façons : en bateau, en kayak, en 4x4, à vélo, à pied, etc.

Le Désert des Agriates en quelques mots

Partagé entre les microrégions de Balagne à l'ouest et du Nebbio, le Désert des Agriates est un petit désert de 40 km situé au nord-est de l’île de Corse. Il s’étend sur une superficie totale de 15 000 hectares entre mer et montagne. Il est entouré :

  • À l’est par le golf et le village de Saint-Florent
  • À l’ouest par la Vallée de l'Ostriconi et au nord-ouest par le Cap Corse
  • Au nord par des côtes vierges, la mer Méditerranée et l’île-Rousse
  • Au sud par le massif montagneux de la Serra di Tenda

Son environnement montagneux, côtier et sauvage est vraiment propice au tourisme. Sentiers de randonnée, plages de rêve, excursions en bateau et bien d’autres activités touristiques vous seront accessibles.

Un peu d’histoire

L’appellation « Désert des Agriates » fait surtout référence à l’histoire de la région qu’aux caractéristiques de son sol. Les terres étaient autrefois cultivées et ont longtemps nourri les locaux d’où son surnom « grenier de la Corse ». Quand les Arabes ont envahi l’île, ils ont chassé les agriculteurs de la région pour les emmener dans les montagnes environnantes. Du coup, les terres ont repris peu à peu leur nature sauvage et sont devenues désertiques.

Malgré la végétation méditerranéenne, le lieu reste désert ne présentant aucun habitat ni agriculture, exceptée une hutte de berger (appelée pagliaghji ou paillers) et un troupeau de vaches qui paissent tranquillement dans la brousse. Le seul village habité de la région est celui de Casta.

Depuis 1979, le Conservatoire du littoral a acquis 5500 hectares, soit 35 km de côtes formant le site naturel protégé des Agriates.

Aujourd’hui

Devenu une zone naturelle protégée, le Désert des Agriates s’est fait connaître dans le tourisme grâce à ses nombreuses et belles plages, notamment celle de Saleccia. Plutôt une péninsule sauvage qu’un désert, cette destination est aussi le lieu de rencontre des crêtes rocheuses et des vallées couvertes de maquis méditerranéens denses. La végétation méditerranéenne

Les plages aux eaux cristallines et au sable blanc, les montagnes couleur craie, la végétation méditerranéenne verdoyante… C’est ce beau mélange concocté par Dame Nature qui fait le charme touristique du Désert des Agriates. Ce dernier est vraiment une destination incontournable pour découvrir l’île de beauté.

Faune et flore

Outre le paysage sauvage orné de montagne et de plages, le Désert des Agriates est aussi agrémenté de plantes et d’arbres méditerranéens comme la bruyère, l’arbuste, le ciste, le myrte, l’olivier, le chêne et le pin maritime. Les plaines agricoles, les bosquets et les prairies offrent un refuge pour la faune. Le site naturel des Agriates, protégé par le Conservatoire du littoral accueille aussi de nombreuses espèces d’oiseaux et de papillons et des plantes rares.

Que voir dans le désert des Agriates ?

Patrimoines architecturaux

La Tour de la Mortella est la seule tour existante de l'ensemble du littoral des Agriates. Sous l’initiative de l'amiral Andrea Doria, elle a été édifiée en 1553 et fortifiée en 1554 pendant la guerre de Corse. Cette tour inscrite monument historique vaut le détour, tout comme la Tour de l'Ostriconi qui servait à la défense des Agriates et de Saint-Florent. Cette 2e tour a été mise en place par les Génois au XVIe siècle.

Dolmens du Mont-Revincu

Situés au milieu du terrain militaire et champ de tir de Casta-nord, les deux dolmens du Monte-Revincu sont classés monuments historiques depuis 1889, donc à voir absolument.

Comment visiter le Désert des Agriates ?

Les randonnées à pied

Le Sentier des douaniers ou sentier littoral est très recommandé lors d’un voyage dans le Désert des Agriates, notamment pour les randonneurs. Le paysage sauvage et inhospitalier convient pour votre dépaysement. Ce très long sentier relie Saint-Florent à Ostriconi en passe par Ghignu et Saleccia. Pour vous donner une petite idée de la randonnée, il faut environ 5h30 de marche pour faire Saint-Florent/Saleccia à pied. Prévoyez des chaussures de randonnées légères mais résistantes ainsi que de l’eau en quantité. Pensez également à vous munir d’un chapeau, de crème solaire et de lunettes de soleil. Vous pouvez vous reposer dans les paillers (les refuges de Ghignu) aménagés à Alga Putrica et au camping de Saleccia.

La randonnée de la plage de Lotu à la plage de Saleccia est beaucoup plus courte (environ 1 heure) et plus facile. La vue des nuances de bleus des plages est très gratifiante après la marche.

Les visites en VTT

La randonnée cycliste est également un excellent moyen de découvrir le Désert des Agriates. Vous pouvez sillonner le sentier littoral en vous munissant des équipements nécessaires à cette activité : VTT, chapeau, eau, etc. Toutefois, il convient de se faire accompagner d’un guide pour apprendre au mieux les environs.

Les excursions en 4×4

Cette option convient pour les voyages en famille, car les longues randonnées pédestres et cyclistes ne conviendraient pas aux enfants. Une fois arrivé aux plages du Désert des Agriates, ces derniers se réjouiront assurément pendant une bonne baignade rafraîchissante. Les principales plages les plus recommandées sont : celle de Saleccia, de Lotu et de Fiume Santo. Il y a plusieurs formules d’excursions en 4X4 vous donnant l’embarras du choix. 

Les excursions en bateau

Rejoignez les compagnies et navettes maritimes à Saint-Florent pour s’offrir une virée en mer afin de découvrir la côte découpée du Désert des Agriates. Elles opèrent tous les jours pour transporter les visiteurs.

Découverte en kayak ou en paddle

Voguez sur les eaux cristallines des plages du coin en kayak ou en Stand-Up-Paddle (SUP) pour pimenter davantage votre journée dans le Désert des Agriates en Corse. Ce genre d’excursions est réservée aux expérimentés.  Elles commencent généralement à la plage de Lozari pour vous amener dans la réserve des Agriates. Un autre point de départ se trouve du côté de Saint-Florent pour aboutir aux plages paradisiaques du nord du désert.

Comment s’y rendre ?

La seule route qui traverse le Désert des Agriates est la route (D81) reliant Saint-Florent et la vallée de l'Ostriconi. Elle offre une superbe vue sur les points culminants de la région (à moins de 500 m). Sur cette route, vous trouverez une série de petites pistes dévolues uniquement aux véhicules rejoignant la côte des Agriates au nord. Vous pouvez prendre cette route depuis Saint-Florent ou l’île-Rousse.

0 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Véronique de "Katamkera, l'autre voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
04 95 60 50 95